Présentation


Sourire Angkor est une association française, dont le siège est situé à Montpellier, fondée en 2001, et dont l’objectif principal est la scolarisation et la formation professionnelle d’enfants défavorisés dans la région de Siem Reap au Cambodge. Par un système de parrainage et de dons, des enfants en grande difficulté sociale, repérés par notre équipe cambodgienne, vont pouvoir être soutenus financièrement, maintenus dans leur famille, et suivis par un tuteur pendant toute leur scolarité et éventuellement lors d’études supérieures.

Notre action est basée sur le bénévolat, total en France et partiel au Cambodge, ce qui permet un niveau de frais de fonctionnement particulièrement bas. La taille modérée de notre structure fait que chaque famille est suivie, connue dans ses particularités et que les parrains et marraines qui se rendent au Cambodge ont la possibilité de visiter l’enfant qu’ils soutiennent.

Historique


Sourire Angkor a vu le jour à Montpellier le 21 janvier 2001 par la volonté d’un homme passionné, Pierre Cahé, conquis par le charme du Cambodge et touché par la grande pauvreté de sa population. Convaincu que c’est par l’éducation des enfants qu’il pouvait aider ce peuple Cambodgien à retrouver dignité et autonomie au sortir de l’épisode terrible des khmers rouges, Pierre Cahé a décidé de fonder une association d’aide à la scolarisation pour les plus démunis. Il a mis en place les structures et équipes de fonctionnement en France et au Cambodge, à Siem Reap, dans cette ville célèbre pour son site archéologique des temples d’Angkor.

Au fil des années, il consolidé les bases et permis le développement progressif de l’association, aidant chaque année plus d’enfants. Avec un enthousiasme communicatif, vivant tantôt en France, tantôt au Cambodge, il en a assuré la présidence jusqu’en 2014. Il a été relayé ensuite par Roland Charpentier de 2014 à 2016 et Sylvie Monpoint depuis 2017. La disparition toute récente de Pierre Cahé, loin de donner un coup d’arrêt à l’association, a induit un élan sincère et vif de tous, au Cambodge comme en France, afin que l’association perdure et que l’œuvre qui lui était si chère puisse se prolonger longtemps.

L’association a pris en charge de 50 à 100 enfants chaque année, ce qui représente plusieurs centaines d’enfants depuis 15 ans, et ceci n’est qu’un début, car, grâce à l’action de chacun, grâce aux donateurs et aux parrains, ce cordon ombilical entre notre pays et les enfants du Cambodge a de beaux jours devant lui.

Hommage au fondateur

Siem reap

Siem Reap est la capitale de la province de Siem Reap, située à proximité du complexe archéologique d’Angkor
et près du grand lac Tonlé Sap sur lequel vivent certains enfants de l’association.

Longtemps considérée comme une des régions les plus pauvres du Cambodge, c’est une ville en plein développement économique grâce au tourisme, surtout depuis les années 2000, et donc un pôle idéal de formation aux métiers du tourisme pour les enfants qui souhaitent y accéder.

Les équipes


En FRANCE

une équipe d’une petite dizaine de bénévoles s’occupe de recueillir les fonds (dons, parrainages, sponsors), d’adresser aux parrains marraines annuellement un courrier de l’enfant, une photo récente et ses résultats scolaires, d’organiser l’assemblée générale où seront présentés les actions récentes de l’association, les projets, la situation financière et où les propositions de chaque membre sont discutées. Un bulletin d’information est également adressé 3 à 4 fois par an aux parrains marraines et contribue, avec le site internet et le compte facebook à les tenir informés de la vie de l’association.

Présidente : Sylvie Monpoint, Médecin dermatologue. A été pendant 10 ans, vice présidente au côté de Pierre Cahé, responsable de l’organisation en France.

Le mot de la présidente

Trésorier : Didier Redon

Secrétaire : Sylvie Cabanes, responsable de la tenue des fichiers, de la récolte des parrainages et de l’envoi des bulletins d’information aux marraines et parrains.

Le mot de la secrétaire

Secrétaire assistante : Sylvie Faugeron, en charge des justificatifs de défiscalisation.

Communication : Dominique Bazinet

Internet & Facebook : Laetitia Redon

Sponsoring : Colette Blanchard

AU CAMBODGE

Une responsable principale, YADA, qui est la principale salariée de l’association, assure le recrutement des enfants les plus défavorisés, organise leur suivi par des équipes de tuteurs, assure l’accompagnement alimentaire et médical nécessaire ainsi que la répartition des vélos pour le trajet domicile école. Elle est assistée dans toutes ses tâches par MALAY assistante en charge de la communication avec la France. Les échanges Cambodge-France se font principalement par Internet et par Skype et la présidente se rend une fois par an sur place.
Une équipe d’une quinzaine de tuteurs, tous cambodgiens et tous bénévoles (certains sont d’anciens enfant de l’association) assure le suivi de proximité des enfants : vérifier la bonne fréquentation de l’école, repérer une difficulté familiale ou un problème de santé, signaler un besoin spécifique. Lorsque qu’un parrain ou une marraine souhaitent visiter l’enfant, la tutrice ou le tuteur joue le rôle d’interprète pour la communication avec l’enfant.

Présidente cambodge : Yada Kéo, responsable locale, recrutement des enfants, gestion des tuteurs, comptabilité locale

Assistante : Malay So, responsable de la communication avec la France

Le mot de Malay

Secrétaire : Chenda Bun, aide à la distribution de riz et de matériel scolaire.

Les tuteurs


chenda

Chan

Chea

Leaphy

Line

Lop

Piseth

Reth

Sreymas

Vannak

Ly

Saroeum

Thea